festivale donia

festivale de donia

27 avril 2016 COMMUNIQUÉ DU COFESTIN

Ce 27 avril 2016, le COFESTIN va rencontrer la presse à Tana, à l’Hôtel Chalet des Roses, à 17h00
    Le COFESTIN présentera bien sur la 23ème édition du Donia.
    Mais, le COFESTIN expliquera aussi les problèmes rencontrés actuellement à Nosy Be, dans l’organisation de cette 23ème édition.
    Depuis sa création en 1994, le DONIA a eu lieu chaque année, même pendant les différentes crises. Pendant ces 23 ans, la Commune Urbaine de Nosy Be a été partenaire du Festival DONIA.
    Depuis 23 ans, des conventions sont signées entre la Commune Urbaine et le COFESTIN, pour encadrer ce partenariat. Ces conventions ont été honorées à travers les années. (A la fin de ce message, le texte complet de la convention en cours pour la 23ème édition, Donia 2016). Tout Nosy Be et notamment tous les élus et employés de la Commune sont au courant de ce partenariat.
    Deux  des points de cette convention sont très importants pour le bon déroulement du Donia, le point N°3 et N°4 des engagements de la Commune Urbaine de Nosy Be, qui s’engage « à interdire toutes autres manifestations culturelles et musicales à but lucratif 30 jours avant et durant le Donia  et à interdire toutes poses de banderoles publicitaires à Nosy Be 30 jours avant et durant le festival, en dehors de celles du Cofestin et de ses sponsors ».
    Ces points sont importants pour la sauvegarde des spectacles du Donia OFF, organisés par des associations dynamiques de Nosy Be, en partenariat avec le COFESTIN.
    Hors un grand spectacle, d’un artiste phare de Madagascar est prévu à Nosy Be, avec autorisation communale, en violation flagrante de cette convention officielle. Ceci avec la complicité de certaines personnes mal intentionnées à l’intérieur même de la Commune, qui cherche à utiliser le DONIA, à le déstabiliser, dans des buts qui apparaissent purement politiques, alors que le COFESTIN est une association loi 1901, laïque et apolitique.
    Le COFESTIN réagira par voie de presse, par voie juridique, et par tout moyen pour dénoncer les coupables et empêcher cette violation flagrante d’une convention officielle et ces tentatives de déstabilisation du plus grand festival de Madagascar et d’un des plus grands festivals de l’Océan Indien.LA CONVENTION OFFICIELLE LIANT LE COFESTIN ET LA COMMUNE URBAINE DE NOSY BE

Cette convention est établie afin d’harmoniser l’utilisation commune des infrastructures et pour un bon déroulement du Festival Donia en partenariat.

Le COFESTIN  s’engage
1.    à participer au développement économique et au rayonnement culturel de la commune urbaine de Nosy Be tant sur le plan national que régional en organisant chaque année le Festival Donia actuellement à sa 21ème  édition.
2.    à inclure le logo de la C.U. dans toute la communication du Festival Donia (banderoles, livret programme, etc.
3.    à améliorer les infrastructures nécessaires à l’organisation du festival, des compétitions sportives (gymnase dans le cas de son utilisation) et à les entretenir par des travaux de réhabilitation et ou d’extension, en fonction de ses capacités budgétaires.
4.    à nettoyer le stade et le gymnase à la fin du Donia.
5.    à percevoir pour le compte de la Commune les taxes de licence foraine à l’intérieur du stade
6.    à assurer en responsabilité civile le déroulement du Donia
7.    A donner les moyens financiers aux forces de l’ordre pour assurer la sécurité pendant le déroulement du Donia
8.    à permettre à la C.U de louer la scène (patrimoine du Cofestin) à des groupes musicaux où artistiques qui veulent organiser des spectacles au stade. Cette location ne doit pas être inférieure au prix de un million cinq cent mille (1.500.000) AMG, dont un million pour la C.U. et cinq cent mille pour le Cofestin, à payer individuellement à chacune des parties par l’organisateur.

 LA COMMUNE URBAINE DE NOSY BE s’engage
1.    à autoriser le Cofestin à organiser le festival Donia et, dans ce cadre, toutes manifestations   sportives, culturelles et d’échanges sur tout  Nosy Be sans aucune contrepartie financière.
2.    à mettre à disposition du Cofestin deux semaines avant et durant le  Donia le Stade d’Ambodivanio et le gymnase  pour l’organisation des concerts, des compétitions sportives,  culturelles et d’échanges sans aucune contrepartie financière.
3.    à interdire toutes autres manifestations culturelles et musicales à but lucratif 30 jours avant et durant le Donia
4.    à interdire toutes poses de banderoles publicitaires à Nosy Be 30 jours avant et durant le festival, en dehors de celles du Cofestin et de ses sponsors.
5.    à informer préalablement le Cofestin de toutes demandes de manifestations lucratives utilisant la scène du Donia,
6.    à ne  donner aucune autorisation d’utilisation de la scène sans l’avis préalable du Cofestin.
7.    Toutes dispositions antérieures et contraires à la présente sont et demeurent abrogées.