festivale donia

festivale de donia

Article de la Tribune du 14 mai 2003

En attendant que l’on connaisse le nom des artistes et groupes d’artistes qui participeront effectivement au 10ème millésime de Donia (4-8 juin 2003 à Nosy Be), Madagascar Tribune vous présente, par liste alphabétique, tous les artistes malgaches qui seront de cette fête de la vie.
* BENE MAROVAVY
Le groupe vient de Toamasina, province mise à l’honneur au cours de ce festival. C’est du folklore malgache avec sept musiciens et des instruments traditionnels électrifiés.
* DA HOPP
Hip Hop métissé de sonorités malgaches. Les musiciens de ce groupe utilisent des instruments traditionnels tels que : valiha, jejy, voatavo (berimboa brésilien)…. Un rythme qui représente les nouveaux courants musicaux de Madagascar.
* DIO MAHAVAVY
Groupe du Nord, vainqueur du concours de Salegy 2000;
* Doc JB et les jaguars II
Originaire de l’île-aux-parfums, c’est le groupe phare de la partie septentrionale de la Grande île. Doc JB est passé maître dans l’art de l’animation de soirée d’ambiance. Salegy à 100 km/h.
* GABY SARANOUFFI
Originaire de Toamasina, cette artiste allie la musique à la danse africaine. Huit personnes sur scène dans un spectacle très vivant et très dynamique. « Fihavanam-pasika », sa dernière création a fait un tabac à Tana, après avoir subjugué Majungais et Réunionnais.
* JAOJOBY EUSEBE
On ne présente plus Mister Eusèbe « Aoe ! ». C’est la grande star malgache de ces dernières années, le « roi du Salegy », ce rythme du Nord de Madagascar, très proche du sega et du moutia.
* JAOJOBY JUNIOR
Ce sont les enfants de Jaojoby. La relève est donc dignement assurée par ce jeune groupe de salegy qui aura l’honneur de clôturer le festival.
* JEAN-MARIE DALLAS
Homme du terroir du Nord, originaire d’Antsiranana, Jean-Marie joue un salegy très original et un peu métissé.
* KOEZY
Un melting-pot féminin malgache. Composé de musiciens intéressants. La musique du groupe s’inspire surtout des rythmes de la partie nord-ouest de Madagascar.
* RA-CKIKI:
Chanteur à texte et à mi-chemin entre Ricky et Samoëla, Ra-Ckiki est un « franc-chanteur » qui évolue sur tous les genres musicaux. Deux ou trois de ses chansons figurent parmi les titres les plus diffusés sur les ondes de radiodiffusion et télévision malgaches.
* SAMMY RASTAFANAHY
Sammy est surnommé le « King des rastas ». C’est sûrement le plus connu des rastamen malgaches. Son CD a été produit par Percy (Maurice) qui a travaillé notamment avec le célèbre Kaya de l’Ile Maurice, hélas décédé. Un mélange original de reggae, de sega et de salegy. Du seggae, en somme.
* RIVERA
Groupe de Salegy, originaire d’Antsiranana.
* SHAO BOANA
Le hip hop de la côte, le reggae, la ragga ainsi que les gimmicks de la Grande île sont plus que perceptibles sur les morceaux du groupe. C’est un groupe assez récent dans le milieu culturel du pays. Plébiscité par les jeunes car porteur d’un certain message et d’un courant musical qui prendra, sans aucun doute, de plus en plus de place dans le tissu culturel malgache.
* SILO
Multi instrumentiste surdoué, arrangeur, chanteur, Silo est un artiste connu et reconnu. Pour lui, il n’existe que deux styles de musique : la bonne et la mauvaise. Élevé par son père, Tovo Andrianandraina, lui-même musicien et professeur de musique, dans l’univers jazz, Silo a connu sa carrière musicale très tôt en accompagnant les grands noms de la musique malgache. Le petit génie du clavier est maintenant devenu une personnalité incontournable de la scène culturelle malgache. Lors de ce Donia 2003, Silo présentera une de ses facettes : la « trans-music malagasy ».
* SIVY MAHASAKY
La fusion entre le rock progressif et la musique du terroir. Les instruments joués semblent a priori destinés chacun à un style de musique différent mais l’ensemble donne un son nouveau et inédit. Valiha, guitare électrique, valiha diatonique, percussions traditionnelles, batterie, basse, seront les principaux instruments utilisés.
* SPECIALIST :
Auparavant « The Specialist ». Le groupe a terminé sa phase de recherche musicale. Ses membres dansent, jouent et chantent sur une musique qu’ils ont appelé « Gadogasy » (tempo malgache). Un mélange de sonorité traditionnelle et de rythmes contemporains. Le résultat est très original.
* TARIKA:
Le célèbre groupe malgache de la charismatique Hanitra. Il y a près d’une décennie, ils avaient quitté le pays en apportant avec eux des sonorités locales. Ils ont enchaîné tour à tour albums et concerts dans les lieux culturels les plus prestigieux (festival, salle de concert…). Ils sont maintenant ancrés au pays. Un spectacle dans le spectacle.