festivale donia

festivale de donia

Le Discours du président 2006

 

Le mot du Président lors de la cérémonie d’ouverture au stade

Je prends cette année la présidence du COFESTIN pour les éditions 2006 et 2007.
Je suis fier et honoré de la confiance de mes collègues du COFESTIN qui m’ont élu Président et je les en remercie.
En 1994, quelques amis, opérateurs économiques de Nosy Be ont une idée folle : organiser à Nosy Be un festival !
Aucun d’eux n’avait d’expérience dans ce domaine, mais leur passion et leur volonté ont fait que douze ans après, nous somme là aujourd’hui pour inaugurer cette treizième édition.
Je vais bien sûr assurer la continuité du DONIA en favorisant la consolidation des acquis et de l’expérience de mes prédécesseurs et de toute l’équipe, mais je souhaite apporter, sous mon mandat, une nouvelle énergie par l’entrée de nouveaux membres du COFESTIN.
Cette 13ème édition sera fidèle à l’esprit et au parcours du Donia, affiché durant les douze précédentes éditions.
Les Artistes et les échanges culturels seront à l’honneur.
L’accent sera mis sur les synergies entre la culture et le tourisme, développé en harmonie avec les traditions.
Une région sera encore cette année invitée d’honneur du DONIA et pour la première fois une région étrangère : l’île de Mayotte.
Chaque année, depuis 1994, le COFESTIN fait appel à ses sponsors et partenaires privés et institutionnels pour lui permettre d’organiser ce formidable événement festif, populaire et de haut niveau qu’est devenu le DONIA.
Nous remercions vivement ici ceux qui soutiennent ce 13ème DONIA:
Je remercie ceux qui ont fait et font cette année le Donia : les Memebres du COFESTIN
Merci aussi à tous les bénévoles, assistants du COFESTIN qui nous aide à réaliser ce 13ème DONIA.

UN GRAND REMERCIEMENT AUX ARTISTES QUI PARTICIPENT AU DONIA EN JOUANT LE JEU PAR RAPPORT A NOS CONTRAINTES.

ET SURTOUT, SURTOUT, MERCI AU PUBLIC DE NOSY BE SANS LEQUEL LE DONIA N’EXISTERAIS MEME PAS.

Vive NOSY BE ! VIVE le DONIA ! vive cette treizième édition !

Le Président du COFESTIN

    Paolo ATANASIO