festivale donia

festivale de donia

Le Mot du Ministre de Tutelle 2006

MINISTÈRE DU TOURISME ET DE LA CULTURE

Le DONIA est soutenu depuis deux ans par le ministère du Tourisme et de la Culture (apport financier direct et soutien logistique et administratif).
Voici le Mot du Ministre de la culture et du Tourisme, Jean Jacques RABENIRINA, avant le festival.

 

Le Donia 2006 est fin prêt.

Ma première pensée va aux membres du Cofestin, qui depuis 13 ans maintenant, se battent chaque année pour que le Donia non seulement survive, mais progresse et s’élève dans la hiérarchie des festivals internationaux malgré les quelques difficultés rencontrées. Depuis deux ans, le Ministère de la Culture et du Tourisme apporte sa contribution à la réalisation de cet événement. Tout le monde est conscient de l’importance d’un telle manifestation culturelle pour Madagascar mais aussi pour toute la région de l’Océan Indien car la culture est un facteur primordial de rapprochement des peuples, d’échange et de respect.

La culture n’a pas de frontière, de religion, de couleur politique, elle n’a qu’une âme et c’est ce qui fait sa force.

En plus de la culture, le Donia porte l’image de Madagascar et de Nosy Be au delà de nos frontières et cette « promotion » aide sérieusement au développement touristique de l’Île, axe prioritaire du gouvernement. Cette grande manifestation populaire permet aussi des actions sociales d’envergure comme la sensibilisation et le dépistage au VIH/Sida et la protection des enfants qui sont les grands défis de notre époque.

Nous allons nous laisser emporter du 31 mai au 4 juin à Nosy Be à travers la magie du Donia par le vent de la musique, de la tolérance, de la paix et de la fête.

Je souhaite de tout cœur pleine réussite au Donia 2006.

Jean Jacques RABENIRINA

Ministre de la Culture et du Tourisme