festivale donia

festivale de donia

Les Nouvelles du 03 mars 2011

LES NOUVELLES

03 03 2011

Nosy Be

Le rendez-vous est fixé pour le festival Donia

La tenue du festival Donia à Nosy Be pour cette année n’est plus à douter. La préparation avance bien. Quelques noms des artistes participants sont même déjà connus.

Le comité d’organisation du festival de Nosy Be se montre bien déterminé pour que se déroule Donia pour cette année. « La 18e édition du festival aura bel et bien lieu durant les fêtes de Pentecôte, c’est-à-dire, du 8 au 12 juin », confie le docteur Hubert Radaniarison, président en exercice du Cofestin. Les dossiers de sponsoring sont, par ailleurs, entre les mains des éventuels partenaires de l’événement depuis quelques semaines.

Joint par téléphone depuis l’île aux Parfums, Nosy Be, le médecin a lancé : « Nous (le Cofestin), sommes en pleine préparation de l’événement ». « Le programme définitif sera fixé dans les jours qui viennent », poursuit-il fièrement. Et cette organisation semble même avoir beaucoup avancé car, quelques noms des artistes participants sont déjà évoqués, même si le responsable n’a pas encore voulu en faire une communication officielle.

La participation de Lôla, Vaiavy Chila et Jerry Marcoss au festival n’est plus au stade de l’éventualité. « Ils seront bel et bien à l’affiche de la 18e édition de Donia », confirme une source digne de foi. Pareil pour Fandrama, l’un des poulains de Donia, qui en est à son énième participation à cet important festival de musique de la Grande île. Comme à l’accoutumée, sa prestation sera programmée pour le dernier jour du festival, c’est-à-dire, le dimanche 12 juin.

La présence de Princio et d’Y-Zit au festival s’avère également certaine. Pour la première fois de l’histoire de Donia, l’ex-membre fondateur du célèbre groupe franco-malgache Tragédie défilera donc sur les planches du stade d’Ambodivoanio-Nosy Be. Il en sera également de même pour le jeune prince de la chanson à texte malgache qui a connu un très grand succès artistique et populaire grâce à son deuxième album, « Paradisa », sorti en 2010.

L’entrée sur scène du groupe JB Junior, le fils de l’illustre docteur JB, une figure de marque du festival Donia et de la musique tropicale malgache en général, ne sera pas non plus à écarter. Il devra ainsi prendre la relève et commencer en terre connue et promue comme Nosy Be. Et comme à chaque édition du festival Donia, les artistes locaux et des invités réunionnais et mahorais seront bel et bien au rendez-vous.

« Le festival Donia pendant les fêtes de Pentecôte est désormais un rendez-vous quoi qu’il arrive », confirme Hubert Radaniarison. Quant au risque de chevauchement du programme du festival avec le calendrier électoral de cette année, (une raison déjà évoquée par le Cofestin l’année dernière pour reporter l’édition 2010, ndlr), le président du comité se montre enfin confiant. « Je ne crois pas que l’Etat va organiser les élections pendant les fêtes de Pentecôte », se rassure-t-il.

Vavah R.