festivale donia

festivale de donia

Photos du mercredi suivant le Donia, l’équipe de Nettoyage au travail

Comme cela arrive maintenant régulièrement depuis quelques années, le DONIA et le COFESTIN ont été victimes d’attaques totalement injustifiées sur les réseaux sociaux et même dans un média officiel, cette semaine.

    Nous devons donc réagir officiellement, pour rétablir certaines vérités.

    Depuis quelques jours, des personnes, dont on se demande quel est leur intérêt, ont publié des photos et des vidéos de tas d’ordures au stade après le Donia, disant que le COFESTIN n’assure pas le nettoyage et faisant une comparaison plus qu’insultante entre les ordures et le Donia

    Entre le lundi avant le Donia et lundi après le Donia, plus de 500 personnes travaillent au stade (stand, aménagement, préparation techniques, installation des éclairages, etc…) et plus de 60 000 personnes y sont venu faire la fête, manger, boire…

    Bien évidemment, cela fait des déchets, comme chaque année ! Après le Donia et après le démontage des stands, des banderoles et des autres aménagements provisoires, le COFESTIN emploie plus de 20 personnes, qui pendant trois jours nettoient totalement le stade et le laisse finalement plus propre qu’avant le Donia.

    De plus, cette année, les détenus de la prison de Nosy Be ont même été appelés en renfort, aux frais du COFESTIN, pour accélérer le nettoyage, en vue des entrainements pour le match de football de vendredi.

    Le stade est totalement nettoyé, dans les temps, et même plus propre qu’avant le Donia, comme c’est fait depuis 24 éditions ! Il faut aussi rappeler certaines choses… Le stade d’Ambodivanio a été clôturé en dur par le Donia. Toutes les infrastructures du stade: portail métalliques, tribune, toilettes, loges pour les équipes de sport, ainsi que la route derrière le stade ont été construits par le Donia. Chaque année le Cofestin effectue des travaux d’aménagement (per exemple 150 millions d’Ariary en 2016 pour reconstruire la clôture côté village). Qui d’autre a fait cela pour le bien de tous à Nosy Be ?

    Alors faire des photos et des vidéos de tas d’ordures au stade, en gros plan, juste après le Donia, avant le nettoyage, les publier sur les réseaux sociaux en attaquant et écrivant des propos diffamatoires sur le Donia est de la désinformation et du sabotage médiatique.

    Pourquoi ? Pour le compte de qui ? Dans quel intérêt ? Là sont les vraies questions. Le COFESTIN a fait constater par huissier le bon nettoyage du stade et a fait lui aussi quelques photos… Le COFESTIN se réserve le droits de poursuite, pour rétablit la vérité et son honneur.