JANGA RATAH
Madagascar
Maganja

       
    Ancien chanteur, danseur et accordéoniste du groupe folklorique Saramba, fondé et dirigé par Dina, l’épouse d’Eusèbe Jaojoby, Janga Ratah se lance dans une carrière solo en fondant sa propre formation. Originaire de la commune urbaine d’Iharana (ex-Vohémar), il représente une valeur sûre de la région Sava.
    Doté d’un talent incroyable, Janga Ratah s’inspire en général du «maganja». C’est du vakodrazana populaire de la tribu Antakarana chanté en version a cappella accéléré et mélangé à des sons d’accordéon et de battements de mains. Le «maganja» est pratiqué lors des cérémonies familiales comme le mariage, la naissance, le baptême, la circoncision…

   Ce leader de son propre groupe est aussi le principal auteur et compositeur. La majorité du répertoire porte son empreinte.
   Sur scène, Janga Ratah se démarque par ses tenues dominées par le blanc et le rouge. Un choix particulier pour le tissu soubahaya que portent les rois Antakarana, cette véritable bête de scène est aussi coiffée d’un chapeau royal et se munit d’une canne en bois sacré ou «mpanjakaben’ny tany».




le Facebook de
Janga Ratah
Salegy awey
Délire