LogoFB.jpg POUR NE RIEN RATER DES  ACTUALITES DU DONIA
ALLEZ SUR LE FACEBOOK DU FESTIVAL QUI PRESENTE AU FUR ET A MESURE,
PRESQUE EN DIRECT ! TOUT LE DONIA



BILAN MORAL DU DONIA 2017 - 24ème EDITION

           

           

       

    Le Donia est encore passé sur Nosy Be ce mois de juin 2017. La 24ème édition est terminée. Le Donia a toujours été et reste un événement populaire !

    Une édition réussie, dans un contexte économique très difficile et malgré le Ramadan, qui cette année coïncidait avec le Donia.

    De plus, cela fait deux années que nous assurons une gestion « à l’économie », suite au non-respect de ses engagement du Conseil Départemental de Mayotte. Nous avions signé en 2015, avec Mayotte, une convention dans laquelle le Conseil Départemental s’engageait financièrement dans le Donia à hauteur de 32 millions d’Ariary… Nous avons engagé cette somme et le Conseil Départemental de Mayotte n’a jamais payé.

    Le nouveau système de billetterie mis en place cette année a très bien fonctionné et permis de supprimer toutes les fraudes constatées ces dernières années. La billetterie est presque la même que l’année passée, malgré deux soirées sur quatre à plus faible fréquentation. Le COFESTIN clos les comptes à l’équilibre. Comme d’habitude, tout le monde a été payé.

    Tout s’est bien déroulé, sans problème notable d’organisation. La sécurité a été bien assurée, un seul blessé léger, suite à un geste involontaire.

    Les artistes ont été à la hauteur de l’événement. De belles découvertes et les grands artistes très bons.

    Le COFESTIN regrette que certains à Nosy Be essayent chaque année de dénigrer grossièrement le festival, par des polémiques et fausses informations. Heureusement ils sont une minorité et le soutien de Nosy Be à son Donia est toujours bien là.

    Le COFESTIN remercie tous les sponsors et partenaire qui ont permis cette 24ème édition. Le COFESTIN remercie les autorités Nationales, Régionales et Locales et les Forces de l’Ordre, qui par leur soutien ont permis à ce Donia 2017 d’avoir lieu sans problèmes d’organisation ou de sécurité.

    Le COFESTIN remercie tous ceux qui ont travaillé pour le Donia 2017, qui ont mis leur énergie et leur cœur dans cette organisation.

    Le COFESTIN remercie le public de Nosy Be et d’ailleurs, toujours fidèle à son festival.

    Le Donia a encore permis un boum économique sur quelques jours dans l’île, ce qui en cette période de crise est bienvenu.

    Et enfin le Donia continue à contribuer à la renommée de Nosy Be à l’international, pour le plus grand bien du développement du tourisme.

    Vive le Donia et rendez-vous pour la 25ème édition !





COMMUNIQUE COFESTIN DU 10 JUIN 2017

Demande de démenti suite à parution presse

    Voir l’article de la Vérité : http://www.laverite.mg/societe/item/3850-donia-2017-des-tonnes-d%E2%80%99ordures-laiss%C3%A9es-apr%C3%A8s-le-festival.html

    Nous demandons ce jour au journal La Vérité, de rétablir effectivement la vérité, en publiant notre démenti.  

Vous trouverez ici, des photos prises les 09 et 10 juin 2017 prouvant que tout ceci est un mensonge et une intox médiatique, uniquement destinée à nuire au festival Donia de Nosy Be, patrimoine Culturel de Madagascar. Pourquoi et dans l’intérêt de qui ????

    Le festival DONIA a fini au petit matin de ce lundi 05 juin 2017, les stands ont été démonté les 05 et 06 juin, le nettoyage complet du stade a été fait par le COFESTIN dès le 06 juin, les remises en état des piste, tracés, comblement des trous, etc… sont fini le 08 juin… Donc, beaucoup moins d’une semaine après la fin de cette 24ème édition, comme d’habitude, le Stade municipal d’Abodivanio est en meilleur état qu’avant le Donia, et opérationnel.

    Comme chaque année, le COFESTIN rénove la piste d’athlétisme, à ses frais (creusement de la piste, achat et livraison du sable, …), le tracé du terrain est refait, le stade et ses environs sont évidemment propres et en excellent état, tout cela sous le contrôle du délégué des sports de Nosy Be. Le stade est prêt pour le tournoi de ce samedi qui s’est très bien passé, prêt pour les épreuves sportives du baccalauréat, comme d’habitude.

    Sans parler des importants aménagements que le COFESTIN a fait dans les stade et autour du stade, pour le bien de toutes la collectivité sportive de Nosy Be. Qui en a fait autant ?

    Devant les attaques et les publications mensongères d’une certaine presse qui porte bien mal son nom, Le Cofestin publie aussi le constat d'huissier, fait le 09 juin 2017 à 7h00 (4 jours après la fin du Donia) qui pourra servir pour engager une procédure pénale contre les responsables des articles et publications diffamatoires afin de nuire au Donia, pour des raisons obligatoirement malhonnêtes.

    Que tout le monde regarde les photos du tournoi Inter-Services du 10 juin 2017, organisé par l’association des Arbitres, avec les équipes Grand Marché (Bazar), Jirama, Solides, Jeunes Stars, … , pour voir si les Footballeurs jouent dans les ordures… seulement cinq jours après la fin du Donia !

Le COFESTIN aménage les pistes d'athlétisme pour les épreuves du Bac (comme chaque année...)

        StadeSport05.jpg   StadeSport06.jpg    StadeSport09.jpg    StadeSport10.jpg    StadeSport11.jpg

Le Tournoi de Football du 10 juin 2017, dans un stade impécable.

Football10juin01.jpg    Football10juin03.jpg    Football10juin04.jpg     Football10juin06.jpg    Football10juin07.jpg    Football10juin08.jpg

Le Constat d'Huissier établit le matin du 09 juin, à 7h00, soit 4 jours après la fin du Donia, même jour ou l'article diffamatoire paraissait.
Constat%20Huissier.jpg



COMMUNIQUE COFESTIN du 09 juin 2017

Photos publiées sur les réseaux sociaux, prises juste après le Donia
       
Photos du mercredi suivant le Donia, l'équipe de Nettoyage au travail
   

    Comme cela arrive maintenant régulièrement depuis quelques années, le DONIA et le COFESTIN ont été victimes d’attaques totalement injustifiées sur les réseaux sociaux et même dans un média officiel, cette semaine.

    Nous devons donc réagir officiellement, pour rétablir certaines vérités.

    Depuis quelques jours, des personnes, dont on se demande quel est leur intérêt, ont publié des photos et des vidéos de tas d’ordures au stade après le Donia, disant que le COFESTIN n’assure pas le nettoyage et faisant une comparaison plus qu’insultante entre les ordures et le Donia

    Entre le lundi avant le Donia et lundi après le Donia, plus de 500 personnes travaillent au stade (stand, aménagement, préparation techniques, installation des éclairages, etc…) et plus de 60 000 personnes y sont venu faire la fête, manger, boire…

    Bien évidemment, cela fait des déchets, comme chaque année ! Après le Donia et après le démontage des stands, des banderoles et des autres aménagements provisoires, le COFESTIN emploie plus de 20 personnes, qui pendant trois jours nettoient totalement le stade et le laisse finalement plus propre qu’avant le Donia.

    De plus, cette année, les détenus de la prison de Nosy Be ont même été appelés en renfort, aux frais du COFESTIN, pour accélérer le nettoyage, en vue des entrainements pour le match de football de vendredi.

    Le stade est totalement nettoyé, dans les temps, et même plus propre qu’avant le Donia, comme c’est fait depuis 24 éditions ! Il faut aussi rappeler certaines choses… Le stade d’Ambodivanio a été clôturé en dur par le Donia. Toutes les infrastructures du stade: portail métalliques, tribune, toilettes, loges pour les équipes de sport, ainsi que la route derrière le stade ont été construits par le Donia. Chaque année le Cofestin effectue des travaux d’aménagement (per exemple 150 millions d'Ariary en 2016 pour reconstruire la clôture côté village). Qui d’autre a fait cela pour le bien de tous à Nosy Be ?

    Alors faire des photos et des vidéos de tas d’ordures au stade, en gros plan, juste après le Donia, avant le nettoyage, les publier sur les réseaux sociaux en attaquant et écrivant des propos diffamatoires sur le Donia est de la désinformation et du sabotage médiatique.

    Pourquoi ? Pour le compte de qui ? Dans quel intérêt ? Là sont les vraies questions. Le COFESTIN a fait constater par huissier le bon nettoyage du stade et a fait lui aussi quelques photos… Le COFESTIN se réserve le droits de poursuite, pour rétablit la vérité et son honneur.


      


LE MOT DU PRESIDENT DU COFESTIN
Vincenzo Sanna - Membre Fondateur


Cette année 2017,  le Donia fête ses 24 ans.

24 ans sans aucune interruption, grâce aux soutiens de nos partenaires, de nos sponsors et de la population de Nosy Be. Je n’ai raté aucune de ces éditions.

J’ai vu le Donia en danger, critiqué, affaiblit. Mais j’ai vu le Donia toujours là, relevant les défis.

J’ai vu passer sur notre scène des milliers d’artistes, j’ai connus de très jeunes artistes devenir des grandes Stars, j’ai eu le plaisir d’écouter les discours et de connaitre tous les Représentants  des Gouvernements depuis 1994. J’ai vu plusieurs amis, membres du Cofestin, nous  quitter, d’autres nous rejoindre.

En tant que Président du Cofestin j’ai le plaisir de remercier tout ceux qui nous ont soutenu dans la réalisations de cette 24eme édition,  en particulier le Ministère du Tourisme de Madagascar et tout son Staff, La Commune Urbaine de Nosy Be, Le Conseil Régional de la Réunion, Orange Madagascar, THB et la Star, La Jirama et son Staff, L’hôtel  Palm Beach, l’hôtel Royal Beach, Madiro Hôtel, l’Assurance Aro, JBE Mizik, etc…

Je remercie tous les medias, les artistes, les forces de l’ordre  et l’OMC de Nosy Be.

Malgré la volonté et le travail du COFESTIN, sans le soutien du Public et de nos sponsors et partenaires, nous ne pourrions pas organiser cette 24ème édition du Donia.

Vive le Donia ! Vive Nosy Be !





LE MOT DU MINISTRE DU TOURISME
Le Ministère du Tourisme soutient le Donia 2017



    Le Ministère du Tourisme accorde un intérêt particulier aux festivals, eu égard à leur contribution au développement et à la consolidation du tourisme interne, à la création d'une dynamique touristique et économique, et à la promotion de la culture locale. Chaque malgache doit être un ambassadeur du tourisme. Pour cela, ils devraient intégrer la culture du tourisme dans leurs quotidiens.
    293 000 touristes ont visité la Grande Île en 2016. Il s’agit d’un record national depuis sept ans, avec 20% d’augmentation par rapport en 2015.
    Pour 2017, nous comptons continuer nos actions et augmenter le nombre de touristes de 25 %. Ainsi, nous pourrons atteindre un objectif de près de 366 000 touristes en 2017 et surtout, parvenir à la barre des 500 000 touristes en 2018, dont environ 180 000 touristes à Nosy Be. Cela est possible grâce à la modernisation et à la mise aux normes par un consortium de L’aéroport de Fascene. Le trafic aérien sera doublé à un horizon d’une dizaine d’années. L’événement est de taille pour le secteur Tourisme
    Entourée par de superbes petites îles, Nosy-Be est une terre de rêve et d’aventures sans égal. Nosy Be, où l’activité économique est de plus en plus tournée vers le secteur touristique. Elle est la vitrine touristique de Madagascar, une destination de rêve qui abrite des nombreuses plages de sable blanc.
   
    DONIA est devenu en 24 ans une des fiertés nationales, une référence régionale et une curiosité internationale. La musique est un moyen d’évasion, un vecteur de dialogue et instrument de paix en harmonie avec le concept même du DONIA qui signifie en sakalava « belle vie ». Ce festival haut en couleur est devenu un incontournable dans sa catégorie et l’événement phare de Nosy Be. Cette année l’ambiance sera rendez-vous du 31 mai au 04 juin 2017 autour du thème « la culture musicale, épanouissement de peuple en appui pour la paix dans le monde ».
    DONIA devient le carrefour musical et culturel des îles Vanille.
   
    Le Ministère du Tourisme est donc fier de s’associer à cette grande fête qui génère des emplois et des recettes touristiques importantes. Nous souhaitons que le succès remporté par ce grand festival puisse inspirer l’émergence de nouvelles offres événementielles originales et ainsi participer au développement économique de la région et conséquemment à celui de Madagascar.
    Je profite de l’occasion pour inviter les participants à prolonger leur séjour afin de découvrir cette magnifique région qui recèle de nombreux attraits.

    Je salue le travail, l’énergie et le savoir-faire de l’organisateur COFESTIN et des nombreux bénévoles de cette belle fête qui en est à sa 24e année.
    Nous souhaitons à toutes et à tous un bon festival!

    Vive DONIA!
    Roland RATSIRAKA
    Ministre du Tourisme